Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - RD : Vastes opérations de contrôle migratoire à la frontière, 700 haïtiens déportés en 24h

Haïti - Social : La France soutien le programme «Yon Fanmi Pou Chak Timoun»

Haïti - Politique : Réunion autour du Plan stratégique du CONATEL

Haïti - USA : Coopération pour l'amélioration des apprentissages des élèves du premier cycle


+ de nouvelles


iciHaïti - Diaspora : Nouvelle Cheffe de Poste a.i au Consulat de Montréal

iciHaïti - Wallonie-Bruxelles : Accord de coopération de 3,5 millions d’euros

iciHaïti - Politique : 22 services publics dans le collimateur des députés

iciHaïti - RD : Les zone touristiques dominicaines ne veulent pas d’haïtiens illégaux

iciHaïti - Concert Gratuit : Beethova Obas fête ses 30 ans de carrière


+ de nouvelles



iciHaïti - Politique : Haïti n’a toujours pas ratifié la Convention contre la torture
15/07/2017 09:45:38

iciHaïti - Politique : Haïti n’a toujours pas ratifié la Convention contre la torture
La semaine écoulée à eu lieu à Port-au-Prince, une conférence débat autour de la ratification du protocole additionnel de la Convention contre la torture et autres traitements cruels inhumains et\ou dégradants (acronyme anglais CAT).

« La CAT a été déposé au Parlement haïtien il y a plusieurs années, malheureusement, le document n’a pas encore été ratifié [...] Nous avons suivi le protocole réglementaire de dépôt, c’est-à-dire remettre le document à la Commission qui a assure le suivi conjointement avec le ministère des affaires étrangères qui fait le dépôt au Parlement » a expliqué Urbens Wilbert Dieuveuil, le Directeur exécutif de l’Initiative Citoyenne des Droits de l’Homme (ICDH) ajoutant « Dans toutes les dernières Assemblées nationales, la ratification de la Convention a toujours été inclue dans l’agenda législatif, mais pour une raison ou une autre, la ratification tarde toujours à se matérialiser... »

Panélistes et participants sont d’avis que les conditions générales de détentions dans les Centres carcéraux haïtiens constituent en soi une violation des droits des prisonniers et sont unanimes à reconnaitre l’intérêt de la ratification du CAT. « Il y va de la vie et du bien-être de tout un chacun. Tout le monde peut un jour ou l’autre se retrouver en prison, ou encore avoir un proche en prison. Donc, personne n’est à l’abri des mauvais traitements affligés aux prisonniers » a rappelé dans son intervention, Romage Morlon, le Directeur général du Pénitencier National.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
IciHaiti.com