Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : La CCHD demande aux autorités dominicaines une 3ème prolongation du PNRE

Haïti - Politique : Les États-Unis partenaire du Gouvernement haïtien dans le Nord

Haïti - Politique : Le Premier Ministre nommé condamne et désapprouve !

Haïti - FLASH : Le virus Zika introduit au Brésil provenait d’Haïti


+ de nouvelles


iciHaïti - Sécurité routière : Le Haut État-major de la PNH devant le Sénat

iciHaïti - Coopération : Haïti et le Rwanda explorent de nouveaux domaines de coopération

iciHaïti - Politique : Éric Jean-Baptiste prend la tête du RDNP

iciHaïti - Justice : Inauguration prochaine d’un centre de documentation des droits humains

iciHaïti - Politique : Nouvelle Représentante de l’UNICEF en Haïti


+ de nouvelles



iciHaïti - Choléra : Les progrès menacés faute de financement
08/08/2018 07:37:28

iciHaïti - Choléra : Les progrès menacés faute de financement
Au mois de juin 2018, 578 cas suspects de choléra, dont 12 décès, ont été enregistrés, ce qui correspond à une diminution de 15% parmi les cas suspects par rapport à la même période en 2017. Néanmoins, des flambées ponctuelles continuent de frapper le pays dans les départements de l’Artibonite, du Centre, de l’Ouest et plus sporadiquement le Nord-Ouest. Les départements du Centre et de l’Artibonite restent encore les deux départements les plus touchés, avec respectivement 181 et 216 cas suspects enregistrés.

Avec 2,688 cas suspects au cours du premier semestre (contre 7,604 en 2017), l’objectif initial de 12,000 cas suspects maximum en 2018 reste à portée de main si le niveau de réponse actuel se maintient toute l’année. Or, malgré les bons résultats en 2017 dus à un mécanisme de réponse bien financé sur toute l’année, la prédictibilité des financements n’a pu être maintenue pour cette année 2018, mettant en danger les progrès importants de ces deux dernières années.

Les ONG de réponse rapide qui travaillent au quotidien avec les équipes rapides du Ministère de la santé Publique, ne sont financées que jusqu’à septembre 2018, une visibilité financière trop courte. Une réduction précoce du nombre d’équipes de réponse représente un risque de voir le choléra de nouveau se propager dans le pays en l’absence de moyens de contrôle rapide des flambées.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
IciHaiti.com