Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : Des containers ont quitté sans inspection le terminal du port de Lafiteau

Haïti - PetroCaribe : La CSC/CA ne pourra pas remettre son rapport d’audit à la date prévue

Haïti - Économie : 2ème journée du Sommet International de la Finance consacrée à l’Agri-Tourisme

Haïti - FLASH : Sénatus révèle l’existence de relations entre le Sénateur Delva et le Chef de Gang Arnel


+ de nouvelles


iciHaïti - Bahamas : Deux haïtiens face à la justice à Freeport

iciHaïti - AVIS PNH : 13,000 candidats convoqués à l’épreuve intellectuelle

iciHaïti - Saint-Marc : ONAFanm va accorder du crédit à plus de 1,000 petites marchandes

iciHaïti - Sports : La firme taïwanaise OECC demande de dégager la cour du stade Sylvio Cator

iciHaïti - Léogâne : Succès du Festival de Rara


+ de nouvelles



iciHaïti - Belladère : Vol de boeufs à la frontière, 2 blessés et 2 CASEC en fuite !
30/01/2019 09:34:13

iciHaïti - Belladère : Vol de boeufs à la frontière, 2 blessés et 2 CASEC en fuite !
Une situation de tension a régné la semaine écoulée à Rente Maté (1ère section communale de Belladère - Bas Plateau Central) lorsque 4 délégués du Conseil d’Administration de Section Communale (CASEC) sont intervenus pour tenter d’arrêter certains résidents de la zone qui auraient été impliqués dans le vol de bœufs appartenant à des ressortissants dominicains.

Une intervention qui a provoqué un affrontement avec la population de la zone, les délégués auraient ouvert le feu sur la foule où deux personnes ont été blessées et transporté à l’hôpital de Mirebalais. En représailles, la population a séquestré pendant une nuit deux des délégués, qui ont été relâchés 24 heures plus tard suite à l’intervention de la police de Belladère. Les deux autres délégués ayant réussi à s’enfuir.

Les deux délégués du CASEC qui auraient ouvert le feu sur la population ont été placés en garde à vue durant quelques heures avant d’être relâchés.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Refugiés (GARR) déplore que de simples citoyens pensent pouvoir remplacer les forces de l’ordre de la commune et profite de cet incident pour plaider en faveur du renforcement de l’effectif des policiers dans les communes frontalières en vue d’éviter que se reproduise de pareils incident.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
IciHaiti.com