Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Social : Une vieille femme accusée de sorcellerie

Haïti - Économie : La DGI lance son Centre d’appels

Haïti - Politique : Importante réunion de L’ECOSOC à la Chambre des députés

Haïti - Sécurité : Des étudiantes victimes de viols collectifs


+ de nouvelles


iciHaïti - Environnement : Préparation de la 2ème journée de reboisement national

iciHaïti - 3e ATHENA : Concours sur la protection de l’environnement

iciHaïti - Noailles : Les œuvres en fer découpé protégées par la loi

iciHaïti - Fond Parisien : Inauguration de la Maternité «Love a Child»

iciHaïti - Diaspora 216e : Message du Consulat Général d’Haïti à Montréal


+ de nouvelles



iciHaïti - Politique : L’ambassadeur de France prend position
11/05/2019 09:16:03

iciHaïti - Politique : L’ambassadeur de France prend position
Vendredi l’Ambassadeur de France, José Gomez, a reçu les représentants de plusieurs organisations haïtiennes de défense des droits de l’Homme qui ont exposé au diplomate de manière détaillée, leurs principales préoccupations, notamment leur inquiétude devant la montée des violences liées aux gangs, la nécessité de trouver des réponses au dossier PetroCaribe et leur insatisfaction pour le fonctionnement de la justice en Haïti.

En résumé, l’Ambassadeur José Gomez, a exprimé ses positions sur les points suivants :

L’insécurité et le développement de l’activité des gangs :
L’Ambassadeur a exprimé sa profonde tristesse devant le nombre élevé de victimes innocentes provoqué par les affrontements entre les gangs. Il a salué les opérations de police lancées contre les groupes criminels. Il a manifesté son appui à la Police haïtienne et déploré les lâches assassinats qui ont touché ses agents.

Le massacre de La Saline :
Gomez a souligné que toute la lumière devait être faite sur ces terribles évènements et souhaité que l’enquête en cours permette de déterminer les responsabilités et de punir les coupables et les commanditaires https://www.icihaiti.com/article-27679-icihaiti-massacre-de-la-saline-l-enquete-de-la-dcpj-met-en-cause-2-hauts-responsables-de-l-etat.html Il a par ailleurs regretté que près de 6 mois après ces évènements le rapport préparé par les Nations unies n’ait toujours pas été rendu public.

PetroCaribe :
L’Ambassadeur a rappelé que l’affaire Petrocaribe constituait un intolérable abus commis au détriment du peuple haïtien. Il a souhaité que l’enquête permette de déterminer toutes les responsabilités et de mettre fin à une impunité inacceptable et dangereuse pour la démocratie haïtienne.

Droits des femmes :
José Gomez a affirmé que l’urgence dans ce domaine était de confirmer dans les faits, le quota de 30% de femmes prévu dans le projet de loi sur les prochaines élections législatives. Réitérant que toutes ses actions de coopération, la France œuvrait à renforcer les droits des femmes et leur autonomisation.

Enfin, l’Ambassadeur a exprimé tout son soutien aux militants des droits de l’Homme et condamné fermement les menaces qui leur ont été adressées.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
IciHaiti.com