Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 26 mai 2020

Haïti - Justice : L’Association Nationale des Magistrats dénonce le manque de bon sens du décret présidentiel

Haïti - Agriculture : La FAO renforce son Programme de réponse d'urgence pour les communautés rurales

Haïti - Football : La FIFA suspend provisoirement «Dadou» pour 90 jours


+ de nouvelles


iciHaïti - Agriculture : Distribution d'intrants agricoles pour relancer le secteur

iciHaïti - Sécurité routière : 13 accident, 20 victimes

iciHaïti - Covid-19 : Le Ministre du MAHVE en visite à Belladère

iciHaïti - Appel aux dons : Le Festival Haïti en Folie aura lieu en ligne

iciHaïti - RAPPEL : Programme de subventions culturelles AROCH, appel à proposition


+ de nouvelles



iciHaïti - Covid-19 : «Une grande partie de la population ne croit pas en l’existence du coronavirus»
28/04/2020 09:44:42

iciHaïti - Covid-19 : «Une grande partie de la population ne croit pas en l’existence du coronavirus»
Lundi lors de son intervention au Centre d'Information Permanent sur le Coronavirus (CIPC), Garnel Michel, Coordonnateur de « Stop Accident » a révélé que l'organisation avait effectué un travail d’évaluation et en vue d'identifier les causes pouvant faciliter la propagation du Covid-19 en Haïti. Pour ce faire, l'organisation a effectué des appels téléphoniques et tenu plusieurs réunions avec différents acteurs et personnalités concernées dans la gestion de la prévention du coronavirus. Ils ont également consulté les associations de chauffeurs de taxi-motos, les délégués départementaux, les syndicats de chauffeurs d'autobus, des passagers, et le personnel de santé des différents départements géographiques du pays.

Ces diverses consultations ont permis à « Stop Accident » de faire les 6 constats suivants :

  • L'existence d'une réelle volonté de la part des autorités et acteurs impliqués pour apporter une réponse au Covid-19 dans le pays.

  • Des inquiétudes sont observées de la part des autorités par rapport aux grandes décisions à adopter.

  • Un manque de capacité à faire respecter les mesures adoptées.

  • Un grand défi se pose au niveau de la sensibilisation et la formation « En réalité, une grande partie de la population ne croit pas en l'existence de la maladie du coronavirus. Plusieurs acteurs prennent des décisions et ne comprennent pas grand-chose de la maladie, donc il faut faire de la formation pour les décideurs » a insisté Garnel Michel

  • L'absence d'évaluation coordonnée ;

  • Manque de rapports concernant les mesures financières.

Le Dr Michel a rappelé que « les chauffeurs sont obligés de travailler quotidiennement pour gagner leur vie » et selon-lui, seul un accompagnement financier pourrait leur permettre de respecter le confinement.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com