Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 10 juillet 2020

Haïti - FLASH : La Mairie de Petit-Goâve incendiée

Haïti - Diaspora : Message du Consulat d’Haïti a Miami

Haïti - AVIS : Digicel ajuste le prix de certains de ses plans prépayés

Haïti - FLASH : Le Ministre de la Justice révoqué


+ de nouvelles


iciHaïti - Honneur et mérite : 40 ans de service dans la fonction publique haïtienne

iciHaïti - Cap-Haïtien : Membres de la Commission municipale

iciHaïti - Petit-Goâve : Don de la Fondation Réginald Boulos à l'hôpital Notre-Dame

iciHaïti - Politique : Un arrêté Présidentiel converti 141 cartels municipaux en «Commissions municipales»

iciHaïti - Miragoâne : Armes à feu saisies au port de l’Autorité Portuaire Nationale


+ de nouvelles



iciHaïti - Social : Rapatriés et déplacés internes, l’OPC déplore l’inaction du Gouvernement
21/06/2020 09:46:19

iciHaïti - Social : Rapatriés et déplacés internes, l’OPC déplore l’inaction du Gouvernement
Samedi 20 juin, ramène la journée mondiale des réfugiés commémorée, chaque année, dans le monde sous les auspices du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Rappelons qu’en octobre 2014, le Gouvernement haïtien et le HCR ont signé un accord de siège permettant à l'agence Onusienne de s'établir en Haïti et mener des opérations relatives à son mandat consistant entre autre, à accorder une assistance aux demandeurs d'asile et aux réfugiés. Cependant, dans le cadre d'une approche globale de la politique migratoire, il reste encore beaucoup à faire notamment en ce qui concerne la protection des rapatriés et les déplacés internes dont le nombre ne fait qu'augmenter en raison du climat d'insécurité dans plusieurs endroits du pays.

Devant la situation, l’Office de Protection du Citoyen (OPC) déplore le manque de dynamisme du Gouvernement à travers le Ministère des Affaires étrangères qui n'a pas pu, pendant cette période de pandémie de Covid-19, négocier avec les partenaires internationaux concernés un moratoire en faveur des compatriotes se trouvant en « situation migratoire irrégulière » dans certains pays du continent américain et des caraïbes. Aujourd'hui en Haïti, des dizaines de milliers de rapatriés en provenance notamment de la République Dominicaine et dans une moindre mesure des États-Unis des Bahamas entre autres... sont abandonnés à eux-mêmes sans aucune ressource financière.

De plus, des centaines de familles vivant dans de différents quartiers de la capitale et des villes de province (Cité soleil, Bicentenaire, Savien! Petite rivière de l'Artibonite) sont forcées d'abandonner leur demeure pour échapper à des scènes de violence imposées par des groupes armés. Ces familles considérées comme des déplacés internes ne sont pas l'objet d'accompagnement ou de traitement spécial de la part des autorités étatiques.

A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, l’OPC exprime sa plus vive préoccupation quant à la situation des rapatriés et des déplacés internes vivant des conditions d'extrême vulnérabilité dans le pays et exposés à toutes formes de violences et d'exploitations.

L'OPC recommande aux autorités étatiques d'insérer dans les politiques publiques un plan d'action visant la protection des rapatriés et des déplacés internes et aussi de renforcer le cadre juridique et institutionnel en matière de demande d'asile et de protection des réfugiés se trouvant sur le territoire national.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com