Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 14 août 2020

Haïti - Justice : Violence de l’opposition autour de l’audition à l’ULCC de l’ex-Sénateur Latortue

Haïti - Histoire : 229e anniversaire du Congrès du Bois Caïman

Haïti - Politique : L’EDH hausse le ton contre les voleurs d’électricité


+ de nouvelles


iciHaïti - Thomonde : Violence sauvage au Tribunal de Première Instance

iciHaïti - Cap-Haïtien : 3 anciennes maisons Gingerbread réduites en cendres

iciHaïti - UNESCO : Un Professeur de l’UEH, l'un des lauréats d’un concours international sur les futurs de l’éducation

iciHaïti - Sécurité : Bilan de la PNH

iciHaïti - Sunrise Airways : Jérémie à 35 minutes de Port-au-Prince


+ de nouvelles



iciHaïti - Environnement : La restauration des mangroves de Cahouane un succès
27/07/2020 09:26:42

iciHaïti - Environnement : La restauration des mangroves de Cahouane un succès
Depuis le passage du cyclone Allen en 1980, les mangroves de Cahouane sur la côte Sud d’Haïti ont été surexploitées et dégradées. En 2015, les espèces d'oiseaux de la mangrove avaient pratiquement disparu à cause des collets et des vols, des arbres avaient été coupés pour le charbon de bois et les stocks de poissons et de crustacés avaient chuté.

Cependant, grâce à un projet financé par le Fonds pour l'environnement mondial 2017-2019 mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), les ministères haïtiens de l'environnement et de l'agriculture et des partenaires, il y a eu un revirement remarquable, avec un retour significatif à la mangrove des oiseaux, des poissons et des crustacés, y compris les canards sauvages, les poules d'eau, les anguilles et les têtards.

Avec le soutien du PNUE et des partenaires locaux, le gouvernement a déclaré 9 aires marines protégées le long de la côte sud, dont La Cahouane, en 2013.

Pour réduire la surexploitation des ressources naturelles, le projet s'est attaché à créer des moyens de subsistance durables avec le développement de l'agroforesterie, de l'apiculture, de la transformation du cajou, de l'aquaculture et de la pêche durable.

L’objectif était de promouvoir la gestion de l’environnement et les conditions socio-économiques en renforçant les capacités de la population locale à élaborer et appliquer des règles d’exploitation des ressources environnementales.
En 2018-2019, le projet a sensibilisé à la valeur des mangroves, créé des pépinières, organisé des formations sur les plantations de mangroves et la création de boisés, et a offert des opportunités d'emploi à court terme à 1392 personnes, dont 37% de femmes.

De juillet à décembre 2019, sur les 2279 bénéficiaires directs du projet, 1155 étaient des femmes, soit 51%. L’augmentation considérable du nombre de femmes dans les activités de sensibilisation, de réhabilitation de l’environnement et d’activité économique a été le principal moteur du succès du projet, selon les responsables.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com