Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #254

Haïti - Agriculture : Lancement de deux importants projets agricoles dans le grand Sud

Haïti - AVIS : L'UEH dément l'ouverture des inscriptions au concours de l’école de Droit des Gonaïves

Haïti - COVID-19 : Les festivités du temps des fêtes préoccupent le Conseil des Ministres


+ de nouvelles


iciHaïti - Pétion-ville : 2 braqueurs abattus pas la police

iciHaïti - Nécrologie : Une jeune légende des arts plastiques nous a quitté

iciHaïti - Gonaïves : 5 jeunes kidnappeurs arrêtés

iciHaïti - Québec : Le Professeur Samuel Pierre lauréat du Grand Prix d’excellence de l’OIQ

iciHaïti - Football : Classements FIFA et CONCACAF


+ de nouvelles



iciHaïti - Social : «Ma voix, l’égalité pour notre avenir»
15/10/2020 11:50:35

iciHaïti - Social : «Ma voix, l’égalité pour notre avenir»
A l’occasion de la Journée Internationale de la fille célébrée ce 11 octobre 2020 autour du thème « Ma voix, l’égalité pour notre avenir », l'organisation KRI FANM AYITI (KRIFA) attire l'attention sur les enjeux liés à l'égalité garçons-filles.

"Les droits des filles" est l’un des sujets le moins abordé dans la société haïtienne. Pourtant, elles représentent l’une des catégories dont leurs droits sont les plus violés et bafoués.

Exposées aux violences sexuelles, physiques et physiologiques, les filles sont souvent réduites en domesticité chez un parent et vont difficilement au bout de leur scolarité. Cette situation augmente les risques de grossesse précoce et non désirée et aggrave les conditions des filles-mères. KRIFA déplore que l'état haïtien à l'heure où l'on recense de nombreux cas de grossesse à Jérémie et un peu partout à travers le pays depuis la réouverture des classes en août dernier n'a rien fait pour protéger nos filles. La précarité et la misère dans laquelle vivent les parents et leurs enfants ne sont pas favorable à l'émancipation de la fille.

KRIFA demande aux autorités concernées de prendre toutes mesures pour combattre les fléaux tels que la traite des personnes et la prostitution infantile qui mettent en péril l'avenir de nos filles. En effet, l'égalité hommes-femmes de demain dépend des actions que nous posons aujourd'hui pour la réalisation des droits des filles. C’est donc en ce sens que KRIFA, par ces différentes activités et projets, ne cesse de poser des actions en vue de faire prévaloir les droits des femmes et des filles haïtiennes. Cette année encore, elle est motivée plus que jamais dans la poursuite de cette mission et profite l’occasion pour inviter les différents acteurs de la société haïtienne à prendre part à la lutte pour le respect des droits des filles.

L’arrivée de la Covid-19 en Haïti nous a permis, à tous et à toutes, de constater notre faiblesse face aux changements de la nature. Quoique l’hécatombe prévue par les autorités haïtiennes a été déviée, cela n’écarte pas le fait que beaucoup de nos filles soient quand même victimes principalement à cause la fermeture des écoles. Donc une fois plus, leur droit à l’éducation a été mis à l’épreuve. Dès lors, il devient plus qu’impératif de continuer à poser des pierres pour que les droits des filles fassent enfin partie des débats quotidiens et que des actions continuent à être menées en vue d’apporter de meilleurs résultats.

KRIFA renouvelle une fois de plus son engagement dans la lutte pour le respect des droits des femmes et des filles. KRIFA, pour le Bien-être des Femmes et des Filles.

S/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com