Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #459

Haïti - FLASH : La vie de près de 86,000 enfants haïtiens de moins de 5 ans menacée

Haïti - ONU : L’insécurité élevée en Haïti évoquée à Genève

Haïti - FLASH : La 3ème vague a déjà tué 129 personnes


+ de nouvelles


iciHaïti - Insécurité : Note de Sympathies de l’Association des Industries d'Haïti

iciHaïti - Hebdo-route : 25 accidents, au moins 71 victimes

iciHaïti - FNE : Suivi des travaux de construction du Lycée de Frères (nouveau secondaire)

iciHaïti - Sondage : Plus de 80% des dominicains approuvent la construction d’un mur ou d’une clôture à la frontière

iciHaïti - Migration : 91 haïtiens expulsés du Mexique


+ de nouvelles



iciHaïti - Politique : Lancement du Centre d’Informations Permanentes sur le Référendum et les Élections
03/06/2021 11:32:43

iciHaïti - Politique : Lancement du Centre d’Informations Permanentes sur le Référendum et les Élections
Le 1er juin Pradel Henriquez le Ministre de la communication assisté de Mathias Pierre le Ministre Délégué auprès du Premier Ministre, Chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques et de Guy François, le Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la Citoyenneté et du Patriotisme a lancé virtuellement à l’hôtel Ritz Kinam II de Pétion Ville, le Centre d’Informations Permanentes sur le Référendum et les Élections (CIPRÉ).

Ce nouvel organe de communication politique doit assurer la mise en commun des actions du Gouvernement relatives à la nouvelle Constitution et susciter l’adhésion de la population haïtienne en organisant dans les prochains juours de nombreuses activités d’échanges.

Dans son intervention le Ministre Enriquez a déclaré « la Constitution actuelle a causé beaucoup de dommages psychologiques, socioculturels et politiques à la Nation haïtienne, à cause des interprétations confuses, des doutes voulus, des restrictions natives, et perverses la régissant […] Depuis 1987, toutes les tendances politiques et sociales ont compris la nécessité d’adapter la nouvelle constitution aux réalités post-mondialisation. Malheureusement, il y a des hésitations de la part des uns et des autres acteurs concernés et des réfractaires au changement. L’intégration participative, active et efficace de la diaspora, de la jeunesse et des femmes est manifeste dans la nouvelle Constitution haïtienne » concluant « Il est temps d’offrir à notre société une Constitution qui aide à dissiper toute confusion d’interprétations […] C’est le moment de donner à notre pays une chance d’aller vers le progrès socio-économique et culturelle »

Pour sa part, Mathias Pierre a attiré l’lattention de la population sur le fait que « La procédure du référendum est une démarche purement démocratique » rappelant que « le travail fourni par le Comité Consultatif Indépendant est un avant projet de Constitution qui sera soumis à l’appréciation de la population, la seule entité qui aura à sanctionner le document final. Souligant que la démocratie exige que chaque groupe, chaque citoyen se prononce sur le projet en toute liberté. »

De son coté Guy François, le Ministre Délégué chargé de la Citoyenneté, s’insurge contre les actes d’intimidation de certains secteurs « Les menaces contre le processus référendaire ne sont pas démocratiques », invitant la population à consulter le document du projet de la nouvelle Constitution https://www.haitilibre.com/article-33766-haiti-flash-2eme-version-de-l-avant-projet-de-nouvelle-constitution.html afin de s’enquérir des grands changements pouvant garantir un meilleur avenir de la nation.

HL/ S/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
IciHaiti.com