Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #546

Haïti - COVID-19 : L’OPS juge «totalement inacceptable» le faible taux de vaccination en Haïti

Haïti - FLASH : Démission du juge d'instruction en charge du dossier de l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Haïti - Justice : Appel téléphonique avec Badio, le P.M. ne s’en souvient pas


+ de nouvelles


iciHaïti - Politique : Installation du nouveau Secrétaire Général du Conseil des ministres

iciHaïti - COVID-19 : Le variant Delta détecté en Haïti

iciHaïti - FIFA Classement mondial : Haïti 87e avance de 3 places

iciHaïti - Séisme : Plus de 1 million de m3 d’eau potable produit par la France

iciHaïti - RD : 3,398 haïtiens illégaux rapatriés en Haïti en 10 jours


+ de nouvelles



iciHaïti - Économie : Frontière bloquée plusieurs heures à Ouanaminthe
03/09/2021 09:55:11

iciHaïti - Économie : Frontière bloquée plusieurs heures à Ouanaminthe
Jeudi, un groupe de chauffeurs routiers et de commerçants haïtiens a bloqué en signe de protestation, avec des camions et durant plusieurs heures, le poste frontière entre Ouanaminthe et Dajabón et l'entrée des installations douanières de Ouanaminthe empêchant l'entrée et la sortie de véhicules et de marchandises par le passage frontalier entre les deux pays.

Ce blocage avait pour cause une augmentation « disproportionnée » des taxes que les autorités douanières haïtiennes facturent sur les marchandises qui entrent en provenance du République dominicaine.

Les manifestants se sont plaints qu’en Haïti le prix du ciment avait augmenté et qu'à cela s'ajoute maintenant une augmentation de la taxe douanière en Haïti, ils payaient 45 000 gourdes pour chaque camion de ciment et maintenant les douanes veulent leur facturer maintenant 70,000 Gourdes soit 25,000 Gourdes de plus 55% d’augmentation.

Geovanny Escotto, président de la Fédération nationale des transports (Fenatrano) à Dajabón, a déclaré que ses homologues haïtiens leur avaient expliqué que cette augmentation avait été ordonnée sans préavis.

La situation est devenue tendue alors que la zone frontalière dominicaine était bouclée par des membres du Corps spécialisé de sécurité des frontières (Cesfront), ainsi que des membres de l’armée dominicaine.

Les protestations des chauffeurs routiers et des commerçants haïtiens ont affecté toutes les activités commerciales à la frontière, où des centaines d'acheteurs et de vendeurs haïtiens qui sont entrés à Dajabón, sont restés bloqués jusqu'à 14h00 lorsque le blocage a été levé

Pour le moment, les accords conclus entre les autorités douanières haïtiennes et les manifestants pour lever la grève demeure inconnus, cependant, ces derniers ont menacé de poursuivre leur protestation si les autorités haïtiennes ne baissent pas les taxes sur les marchandises, notamment les matériaux de construction qui entrent en provenance de la République Dominicaine.

Les dirigeants des associations de commerçants du marché de Dajabón plaident pour une solution rapide au conflit, affirmant que la fermeture du poste frontière affecte les commerçants des deux pays, qui ont cessé de percevoir des sommes importantes lors de l'achat et de la vente de divers articles.

S/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
IciHaiti.com