Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Déclaration de la CARICOM sur la violence en Haïti

Haïti - Insécurité : «Belvil» résiste aux attaques du gang «Kraze Baryè»

Haïti - Politique : Changements stratégiques à la PNH

Haïti - Politique : L’EDH s’explique sur le rationnement et les black-out


+ de nouvelles


iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays

iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie


+ de nouvelles



iciHaïti - Santé : Haïti, pays à très haut risque de poliomyélite
22/09/2022 11:32:32

iciHaïti - Santé : Haïti, pays à très haut risque de poliomyélite
L’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a déclaré que le Brésil, la République dominicaine, Haïti et le Pérou couraient un risque très élevé de réintroduction de la poliomyélite, la couverture vaccinale régionale pour la maladie étant tombée à son plus bas niveau environ 79 % en moyenne, soit la plus faible depuis 1994.

Rappelons que plus tôt ce mois-ci, Kathy Hochul la Gouverneure de New York, a déclaré une urgence sanitaire dans le but d'accélérer les efforts de vaccination des habitants contre la poliomyélite après la détection du virus dans des échantillons d'eaux usées prélevés dans quatre comtés.

Des cas ont également été détectés à Londres et à Jérusalem.

Soulignons que la poliomyélite peut provoquer une paralysie irréversible dans certains cas, mais elle peut être prévenue par un vaccin mis à disposition pour la première fois en 1955. Bien qu'il n'existe aucun remède connu, trois injections du vaccin procurent une immunité de près de 100 %.

La poliomyélite a terrifié les parents du monde entier pendant la première moitié du XXe siècle. Touchant principalement les enfants de moins de cinq ans, elle est souvent asymptomatique mais peut également provoquer des symptômes tels que fièvre et vomissements. Environ une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible, et parmi ces patients, jusqu'à 10 % meurent.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
IciHaiti.com