Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Agriculture : Début de construction d’un canal d’irrigation de 5 km à Malfety

Haïti - FLASH : Faux arrêté nommant les membres du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Pirates : Un bateau transportant 1,500 sacs de riz détourné

Haïti - AVIS : L’Ambassade du Brésil reprend partiellement ses services


+ de nouvelles


iciHaïti - Humanitaire : Taïwan soutien financièrement le Programme «Kore Pèp»

iciHaïti - Culture : Le Centre d’Art fait l’acquisition de «Guede Papillon» de Dubréus Lhérisson

iciHaïti - Humanitaire : La faim atteint des niveaux records, le PAM accélère son aide alimentaire

iciHaïti - Concours : Prix littéraire Henri Deschamps 2024

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (Mars 2024)


+ de nouvelles



iciHaïti - Politique : L’OFATMA révoque 4 employés syndicalistes
26/09/2023 09:22:57

iciHaïti - Politique : L’OFATMA révoque 4 employés syndicalistes
La Direction de Promotion et de Communication de l'Office d'Assurance Accidents du Travail, Maladie, Maternité (OFATMA) informe que la Direction Générale se voit dans l'obligation de mettre fin aux services de quatre employés et membres du Syndicat de Personnel (Thelusmé Madsen, Wasembeck Waltes, Mesius J. Sebastien et Amontil Bazile) pour grève illégal et mise en danger de la vie d’autrui.

Cette décision fait suite aux actes que ces derniers ont perpétrés du 11 au18 septembre 2023 à l’hôpital de l’OFATMA de la cité militaire ainsi qu’à l’Unité Médicale de la Sonapi. Ils ont enchainés puis cadenassé les barrières de ces deux structures de prestations de soins, chassant à la fois les assurés, les patients de la clinique externe et empêchant les médecins de soigner les malades.

La Direction Générale a dû référer tous les accidentés du travail vers des unités périphériques afin qu’ils reçoivent les soins que nécessitent leurs cas. Il faut souligner que selon la statistique journalière de la clinique externe l’hôpital de la cité militaire reçoit en moyenne 70 à 80 patients par jour. Alors que l’Unité médicale de la Sonapi accueille en moyenne 50 à 60 ouvriers et ouvrières par jours. Toutes ces personnes ont été privé de leur droit fondamental d’avoir accès aux soins de santé. Ces actes représentent un cas flagrant de mise en danger de la vie d’autrui.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
IciHaiti.com