Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Coexistence dangereuse des détenus au CERMICOL

Haïti - Agriculture : 3,000 hectares de culture riz abandonnés en raison de l’insécurité

Haïti - Canada : La formation de la force multinationale en Haïti se poursuit en Jamaïque

Haïti - FLASH : Les USA rapatrient 52 haïtiens en Haïti…


+ de nouvelles


iciHaïti - Montréal, Festival Cinéma : Le documentaire haïtien «1964 : Simityè kamoken» à l’honneur

iciHaïti - AVIS Diaspora : Retard dans la livraison des passeport haïtiens en Espagne

iciHaïti - Union Europénne : Nouveau pont aérien humanitaire avec Haïti

iciHaïti - Météo : Un hélicoptère américain à destination d'Haïti effectue un atterrissage d'urgence à Monte Cristi

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 8ème premières journées


+ de nouvelles



iciHaïti - ISPAN : Un 45e anniversaire sur fond d’inquiétudes
02/04/2024 09:44:57

iciHaïti - ISPAN : Un 45e anniversaire sur fond d’inquiétudes
Il y a de cela 45 ans, l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN) a vu le jour par Arrêté Présidentiel. Cette institution a été spécialement conçue pour la mise en œuvre du projet “Mise hors d’eau de la citadelle henry”.

D’une institution privée, le 29 mars 1979, le gouvernement du Président Jean-Claude Duvalier en a fait un organisme étatique ayant pour mission spécifique de faire renaitre la Citadelle de ses cendres. Ce projet de l’Etat haïtien s’est poursuivi jusqu’autour de 1992, et, a produit ce résultat visible que nous connaissons tous. Il en a fait encore mieux en sollicitant le classement par l’UNESCO du Parc National Historique Citadelle, Sans Souci, Ramiers (PNH CSSR) au rang de Patrimoine mondial.

Cette mission qui au départ était circonscrite dans le Parc National Historique Citadelle, Sans Souci et Ramiers (25 Km2 ) a évolué au fil des ans pour couvrir l’ensemble du territoire national (27,750 km2 ).

Les monuments historiques sont des structures très fragiles et vulnérables face aux séismes, aux intempéries et aux multiples activités anthropiques destructrices. Malheureusement depuis plusieurs années, les monuments de prestige connus et ceux méconnus montrent des signes évidents de fatigue. Nous assistons impuissants à la destruction et à la transformation des sites et monuments tel que : la Citadelle Henry, la Citadelle des Platons, les forts Oliviers, St-louis, Jacques & Alexandre, Madame, Doko, Fin du Monde, la Cathédrale St-Louis etc…

En plus du spectre des séismes, il est à craindre surtout le déferlement de violences, cette cascade infernale qui n’épargne rien et ne laisse aucune possibilité à l’institution de se rendre sur place. Le patrimoine bâti vit des heures très sombres, les locaux historiques de l’ISPAN au Cap-Haïtien ont été investis arbitrairement par des gens n’ayant ni titre ni qualité en dépit des protestations institutionnelles. Quant à notre bureau au Champ de Mars à Port-au-Prince, des manifestants ont tenté d’y mettre le feu à deux reprises.

Face à l’obscurantisme des uns et des autres, le patrimoine bâti de la République d’Haïti est en train de payer un lourd tribut.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
IciHaiti.com