Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - FLASH : Le Gouvernement n’a pas pu payer ses fonctionnaires au mois de mai

Haïti - Diaspora : Célébration du Mois de l’Héritage Caribéen

Haïti - Grand’Anse : Une des régions la plus affectée par la dégradation des terres et la déforestation

Haïti - Littérature : J-1, Livres en Folie, 178 auteurs en signature et 1,821 titres disponibles


+ de nouvelles


iciHaïti - Environnement : Efforts insuffisants pour atteindre les objectifs de biodiversité

iciHaïti - Sécurité : La station Radio Télé Zénith attaquée

iciHaïti - RD : Près de 12,745 haïtiens déportés ou refoulés à la frontière

iciHaïti - Île de la Réunion : Un buste de Toussaint Louverture dans le jardin de la Mémoire

iciHaïti - Sécurité : 19 accidents routiers et au moins 51 victimes


+ de nouvelles



iciHaïti - Politique : La POHDH préoccupée par l’insécurité et la corruption
11/12/2018 09:15:41

iciHaïti - Politique : La POHDH préoccupée par l’insécurité et la corruption
Dans une note, la Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH) tient à exprimer ses préoccupations par rapport à la « prolifération des gangs armés et la multiplication des actes de criminalité dans plusieurs endroits du pays ».

La POHDH croit que cette réalité de violence et de criminalité dans les quartiers est avant tout « liée à l’instrumentalisation de la misère de la population par des groupes politiques et économiques, » et demande que l’on mette un terme à ces pratiques qui entrainent d’énormes violations de droits humains.

Par ailleurs, la POHDH dénonce « le mépris de l’Exécutif face à cette situation d’insécurité généralisée » soulignant que cette attitude « banalise le droit sacré à la vie au lieu de traquer les bandits et prendre les dispositions nécessaires en vue d’éviter tout amalgame entre les gangs armés et les autorités établies » une situation que la plateforme qualifie d’« inacceptable et de révoltante. »

Par ailleurs, elle déplore que la corruption qui représente une caractéristique du système politique et économique en place renforce davantage les inégalités sociales et représente un frein à toutes avancées en matière de droits de la personne.

Enfin, la POHDH estime que « l’insécurité et la corruption ont pour toile de fond l’impunité qui depuis quelque temps, s’est érigée en système dans le pays. »

« [...] Il est donc clair que la situation des droits humains en Haïti reste préoccupante » et la POHDH « invite les autorités à se ressaisir et à faire de la réalisation des droits humains leur priorité. »

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
IciHaiti.com