Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : «Don Kato», demande de décréter l’état d’urgence à Petit-Goâve

Haïti - Sports : Nouvelle date de Réouverture du Championnat Haïtien de Football Féminin D1 (Officiel)

Haïti - Politique : Lancement du processus de sélection de jeunes formateurs en entrepreneuriat

Haïti - Tennis : L’haïtiano-Japonaise Naomi Osaka remporte le 4e titre de sa carrière


+ de nouvelles


iciHaïti - Sécurité : «Festi Graffiti Haïti», mission accomplie pour la PoliTour

iciHaïti - Sud : Installation du nouveau Directeur de la Direction Sud de la PNH

iciHaïti - Football : Shelove Achelus signe avec le Cub Danois Viborg FF

iciHaïti - Accident : Mort en direct, 1 mort, 2 blessés graves (Vidéo)

iciHaïti - Petit-Goâve : L’opposition radicale sème la panique chez les élèves


+ de nouvelles



iciHaïti - Économie : La Chambre de Commerce et d'Industrie de l’Ouest indignée
13/09/2019 10:44:09

iciHaïti - Économie : La Chambre de Commerce et d'Industrie de l’Ouest indignée
La Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Ouest (CCIO), dans une note se dit indigné face à la crise de gouvernance socio-économique et politique que connait le pays et qui s'est fortement exacerbée au cours des dernières semaines.

La CCIO constate avec inquiétude que la situation défaillante de la distribution et de la vente au détail des produits pétroliers, loin de s'améliorer, ne fait que s'aggraver dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et sur tout le territoire, asphyxiant tous les secteurs de l’économie

La CCIO constate qu’Haïti s'enfonce chaque jour dans une crise sans fin et que « ses dirigeants s'enferment dans un mutisme assourdissant. Ceux, aux abords du pouvoir ou de l'opposition, n’arrivent pas jusqu'ici à se présenter en une force propositionnelle fiable et viable Ils se contentent de nous offrir des spectacles avilissants de destruction de biens de l'Etat et d'éclatement de scandales à répétition. »

Par ailleurs, la CCIO a pris acte que la 50ème législature ne s’est pas prononcée sur l'opportunité d'adopter de nouveaux amendements à la Constitution de 1987. Au-delà de la possible contestation de cette démarche en raison du déficit de confiance dont souffrent les parlementaires, la Chambre croit que la société haïtienne ne doit pas faire l'économie d'un débat sérieux autour de la nécessité d'une refonte de notre système politique à travers une révision en profondeur de la Charte fondamentale.

La Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Ouest rappelle au Président Jovenel Moïse, aux membres du gouvernement sortant et ceux appelés à les remplacer ainsi qu'aux Parlementaires, députés et sénateurs qu'ils se sont engagés li servir Haïti et sa population, à respecter sa Constitution et ses Lois ainsi qu'à garantir sa souveraineté et le bien-être de tous ses citoyens concluant « Si vous n'êtes pas capables de respecter vos engagements et obligations. ayez l'humilité et le courage de le constater et d’en tirer les conséquences. »

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
IciHaiti.com