Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 19 septembre 2020

Haïti - Justice : L’IGPHN enquête sur les policiers membres du Groupe «Phantom 509»

Haïti - MHAVE : Deux organisations de la diaspora rencontre le Ministre Day

Haïti - FLASH : Nomination des membres du CEP et mandat


+ de nouvelles


iciHaïti - SOS-Journalistes : Espoir après l’arrestation d’un des présumés assassins de Vladjimir Legagneur

iciHaïti - MSF : Réouverture de l'hôpital de soins des grands brûlés à Port-au-Prince

iciHaïti - Football : Classement FIFA de nos Grenadiers

iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative


+ de nouvelles



iciHaïti - Économie : Ultimatum du Ministère du Commerce
02/09/2020 11:33:32

iciHaïti - Économie : Ultimatum du Ministère du Commerce
Jonas Coffy le Ministre du Commerce et de l’Industrie dans son communiqué #4 datée du 31 août, lance un ultimatum de 72 heures et menace les commerçants récalcitrants qui continuent de libeller sur le territoire national, les prix de leurs marchandises et services en dollars américains en lieu et place de la Gourde entre autres infractions.

Ultimatum du Ministre Coffy :

« Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) a pris acte du fait qu’en dépit de ses précédentes interventions - notamment à travers son communiqué 003 - rappelant à tous ceux qui exercent un commerce ou effectuent des transactions financières sur le territoire national haïtien l’obligation qui leur est faite, conformément à l’Arrêté du 19 septembre 2018, de libeller et d’afficher les prix des biens et services en Gourdes, certains des acteurs susmentionnés refusent d’obtempérer.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie constate en outre que des récalcitrants, faisant de la loi et des règlements en vigueur, refusent également :

a) D’afficher, en caractères lisibles, les prix des produits en vente dans leurs entreprises commerciales ou l’autres ;
b) De respecter scrupuleusement, dans leurs transactions de change, le taux de référence journalier fixé par la Banque de la République d’Haïti (BRH) ;
c) De cesser d’établir, par anticipation, des marges bénéficiaires exorbitantes en supputant d’éventuelles hausses de prix à leurs prochaines commandes, lesquelles marges injustifiées ne sont pas fixées sur la base des prix de revient des marchandises vendues.

Prévoyant les conséquences désastreuses que le non-respect de ces prescriptions légales peut avoir sur la situation socio-économique du pays, le Ministère du Commerce et de l’Industrie accorde un délai de 72 (soixante-douze) heures aux contrevenants pour se conformer, sous peine de sanctions prévues par les lois et les règlements en vigueur ».


IH / iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com