Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #623

Haïti - FLASH : Carnage dans un autobus criblé de balle par des bandits

Haïti - RD : Trafic de Visa, un haïtien arrêté avec 92 passeports

Haïti - FLASH : Variant Omicron, nouvelles mesures sanitaires pour voyager aux USA


+ de nouvelles


iciHaïti - Musique : Prix Découvertes RFI 2021, un haïtien finaliste

iciHaïti - Culture : Festival International de Littérature Créole

iciHaïti - Diaspora : Plan d’actions du MHAVE pour le prochain trimestre

iciHaïti - Invitation diaspora : 8ème édition du Salon du livre haïtien à Paris

iciHaïti - AVIS : Prolongation de l’Appel à candidatures pour la Création d’entreprises par des étudiants haïtiens


+ de nouvelles



iciHaïti - Agriculture : Augmentation significative des besoins d'aide alimentaire dans le Sud
08/11/2021 08:54:47

iciHaïti - Agriculture : Augmentation significative des besoins d'aide alimentaire dans le Sud
Dans son dernier bulletin sur Haïti l’Organisation Internationale « Famine Early Warning Systems Network » (FEWS NET) le réseau international des systèmes d'alerte précoce contre la famine rapporte que le séisme du 14 août et le passage de la dépression tropicale Grace, ont entraîné une augmentation significative des besoins d'aide alimentaire dans le Sud, les Nippes, la Grand'Anse et le Sud-Est.

De nombreux ménages qui ont été déplacés et perdu leurs moyens de subsistance productifs, confrontés à des revenus réduits et à des prix élevés, devraient connaître des résultats de crise (Phase 3 de l'IPC).

Cependant, l'aide humanitaire dans certaines régions du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes permet aux ménages pauvres de subvenir à leurs besoins alimentaires, ils sont donc susceptibles de connaitre un stress (IPC Phase 2).

De plus, des pluies inférieures à la moyenne et irrégulières depuis juillet ont eu un impact négatif sur la saison agricole estivale et retardé le démarrage de la saison d'automne. Le Nord-Ouest, le Nord-Est, le Haut Plateau, le Haut Artibonite et l'Ouest sont susceptibles d'avoir des récoltes d'automne inférieures à la moyenne et les ménages pauvres de ces régions pourraient faire face a une Crise (Phase 3 de l'IPC).

Enfin, une importante activité des gangs perturbe Port-au-Prince depuis juillet, obligeant les ménages à adopter des stratégies d'adaptation à la crise et entraînant des résultats de crise (Phase 3 de l'IPC) autour de la capitale.

En savoir plus sur l’Échelle IPC (Integrated food security Phase Classification) :

Phase 1 :
Accès à une alimentation généralement adéquate et stable avec un risque modéré à faible de tomber graduellement dans des phases supérieures ;

Phase 2 : Insécurité alimentaire modérée / limité
Accès limité à une alimentation adéquate avec un risque élevé et récurrent de tomber graduellement dans la Phase 3, 4 ou 5 (en raison de la probabilité d’évènements adverses et d’une grande vulnérabilité) ;

Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique ;

Phase 4 : Urgence humanitaire
Insuffisance grave de l’accès à l’alimentation assortie d’une mortalité excessive, une malnutrition très élevée et en progression et un épuisement irréversible des avoirs relatifs aux moyens d’existence ;

Phase 5 : Famine / Crise humanitaire
Grave perturbation sociale assortie d’un manque total d’accès à l’alimentation et/ou d’autres besoins de base dans laquelle la famine généralisée, la mort et le déplacement sont incontestables.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
IciHaiti.com