Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #876

Haïti - Plaintes : Dépossessions et appropriations illégales de biens privés et du domaine de l'État.

Haïti - Économie : Vers une aggravation de la crise du carburant

Haïti - FLASH : Résultats du baccalauréat unique (2021-2022) pour 2 départements


+ de nouvelles


iciHaïti - CFU challenge Series U-14 : J-1, Haïti vs St Kitts and Nevis

iciHaïti - Culture : Élection de Miss Haiti 2022 (Vidéo)

iciHaïti - PNH : Arrestation 9 individus suspects

iciHaïti - Diaspora : Aide aux immigrants haïtiens en difficulté

iciHaïti - PNH en action : Deux bandits mortellement blessés


+ de nouvelles



iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences
28/06/2022 11:21:02

iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences
Louise Marie Naissant coordonnatrice de l’Organisation des Femmes en Action de Pliché, (OFAP), parlant au nom de « Kathy Mangonès », un local mis à disposition des organisations par OXFAM que le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA - Haïti) a utilisé pour créer un endroit sûr avec l’accompagnement technique de « Fanm Deside » a expliqué :

« Nous accompagnons les femmes et les filles qui ont subi des violences sous toutes les formes » dans la commune de Cavaillon, dans le département du Sud, ajoutant « Nous les accompagnons à l’hôpital quand c’est nécessaire […] Nous les encadrons dans les démarches pour qu’elles obtiennent un certificat médical […] Nous les assistons auprès du tribunal et suivons leur dossier jusqu’à ce qu’elles obtiennent justice. »

« Nous organisons à leur intention des formations pour qu’elles sachent quoi faire exactement quand elles font l’objet de violences » ajoute Nadine Julien parlant au nom de l’espace « Henriette Saint-Marc » basé dans le département de la Grand’Anse.

« Ces espaces sûrs sont importants, car les femmes et les filles de Pliché (Sud) et de Corail (Grand’Anse) subissent beaucoup de violences sur les plans sexuel, physique, verbal et économique ont souligné les représentantes d’OFAP et du Groupement des Femmes Progressistes pour l’Avancement de Corail (GOUFPAC). Ajoutant « Il était important pour elles d’avoir un espace pour se protéger face à leurs agresseurs éventuels. »

Ces espaces sûrs ont été construits ou réhabilités avec l’aide du Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires (CERF), de l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID-Haïti) et du Ministère des Travaux Publics.

IH/iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
IciHaiti.com