Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 5 août 2020

Haïti - FLASH : Près de 1,600 haïtiens bloqués dans des camps au Panama

Haïti - Sécurité : Recrudescence de la violence et impuissance de la PNH

Haïti - Covid-19 : «Nous sommes toujours en alerte rouge» dixit le Ministre Henriquez


+ de nouvelles


iciHaïti - FAES : Une dizaine de quartiers de la zone métropolitaine bénéficient de rations sèches

iciHaïti - Politique : Partenariat avec le BSEIPH au bénéfice des policiers handicapés

iciHaïti - Covid-19 : Des millions de masques distribués gratuitement

iciHaïti - Sécurité routière : 35 accident au moins 77 victimes

iciHaïti - Éducation : Vers une redynamisation de l’alphabétisation


+ de nouvelles



iciHaïti - Insécurité : Des individus attaquent un bus et viols des passagères
18/12/2019 08:41:33

iciHaïti - Insécurité : Des individus attaquent un bus et viols des passagères
Yolette Andrée Jeanty, Coordonnatrice de « Kay Fanm » nous informe que samedi 14 décembre dans la localité de Valbrunen à proximité de la ville de Cavaillon (Dépt. Sud) un bus de transport en commun a été attaqué par des individus non identifié et des femmes et des filles ont été violées.

Certains passager ont pu contacter leurs familles qui ont fait appel à la police de Cavaillon pour porter secours aux victimes. Les victimes ont été conduites à l'hôpital Bonnefin.

Des évadés de la prison d'Aquin, qui pourrait avoir été impliqués dans ce forfait, ont été arrêtés.

Yolette Andrée Jeanty rappelle que « depuis des mois, les véhicules qui empruntent les routes nationales font l'objet d'attaques constantes de bandits armés, de jour comme de nuit. Dans certains cas, les voyageuses et voyageurs sont blessés, tués ou séquestrés et leurs familles doivent souvent verser une rançon pour leur libération. Les femmes et les filles font en outre l'objet de viols individuels et collectifs […] Ces agressions ne peuvent en aucun cas être tolérées ou acceptées comme une normalité. Les populations ont droit à la protection qui relève des obligations de l'État en matière de droits humains. Il revient à la police d'intervenir pour assurer la sécurité sur les axes routiers, secourir les victimes d'agression, enquêter sur les exactions dénoncées et poursuivre les violateurs avec diligence. Il incombe à la justice d'agir pour que ces actes ne restent pas impunis. »

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com