Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 10 juillet 2020

Haïti - FLASH : La Mairie de Petit-Goâve incendiée

Haïti - Diaspora : Message du Consulat d’Haïti a Miami

Haïti - AVIS : Digicel ajuste le prix de certains de ses plans prépayés


+ de nouvelles


iciHaïti - Honneur et mérite : 40 ans de service dans la fonction publique haïtienne

iciHaïti - Cap-Haïtien : Membres de la Commission municipale

iciHaïti - Petit-Goâve : Don de la Fondation Réginald Boulos à l'hôpital Notre-Dame

iciHaïti - Politique : Un arrêté Présidentiel converti 141 cartels municipaux en «Commissions municipales»

iciHaïti - Miragoâne : Armes à feu saisies au port de l’Autorité Portuaire Nationale


+ de nouvelles



iciHaïti - Environnement : Support de l’Union Européenne dans la Grande-Anse
06/06/2020 09:40:57

iciHaïti - Environnement : Support de l’Union Européenne dans la Grande-Anse
Dans le cadre de la journée mondiale de l'environnement (5 juin) l'Union européenne en profite pour renouveler son engagement à soutenir substantiellement des projets de restauration des terres et des actions contre la désertification portés par le Ministère haïtien de l’Environnement, des ONG et des communautés urbaines et rurales.

L’UE rappelle qu’en autre initiative elle supporte dans la Grande-Anse, un projet consistant pour les populations locales à régénérer les mangroves dans le Parc National Naturel Lagon des Huîtres (commune de Belle-Anse). Grâce à ce projet, des mangroves se développent et par conséquent, des flamants roses se multiplient et en même temps les revenus de la population riveraine.

Avec les années et l'usage intensif des ressources naturelles dans et autour du parc, la survie de l'écosystème du lagon des huitres et de ses espèces était mise en danger privant la possibilité pour les populations locales d'en profiter.

Grâce au soutien financier de l'Union européenne, la population locale, avec l'encadrement de l'ONG Helvetas et l'Agence Nationale des Aires Protégées, a réussi à rétablir un équilibre environnemental dans la zone, permettant aux pêcheurs de continuer à y mener une vie décente.

Soulignons que la restauration des habitats terrestres et marins a permis la survie des espèces protégées. 100 hectares de mangroves ont été restaurés et la population de flamants roses est passée de 2 spécimens en 2015 à 42 en 2019. 110 hectares de bassins versants ont également été restaurés permettant la recharge des sources d’eau.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
IciHaiti.com