Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Social : La FAO craint une nouvelle détérioration de l’insécurité alimentaire aiguë en Haït

Haïti - Justice : «Yonyon» l’ex Chef du gang «400 Mawozo» condamné à 35 ans de prison

Haïti - FLASH : 400 policiers Kenyans d’élites volent vers Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles


iciHaïti - AVIS : Base de données des entreprises et artisans haïtiens opérant en France

iciHaïti - Foot Féminin : Licence des clubs de Première Division (D1)

iciHaïti - Famille déplacées : Situation préoccupante à Léogâne

iciHaïti - PNUD : Programme d’Appui à la Justice et de Lutte contre l’Impunité

iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football


+ de nouvelles



iciHaïti - Rep. Dominicaine : 3 haïtiens condamnés à 15 ans de prison pour avoir violé et torturé deux femmes
06/11/2023 08:39:19

iciHaïti - Rep. Dominicaine : 3 haïtiens condamnés à 15 ans de prison pour avoir violé et torturé deux femmes
Les juges du Premier Tribunal Collégial de Santiago en République dominicaine ont condamné à 15 ans de prison chacun, trois hommes de nationalité haïtienne qui avaient torturé et violé à tour de rôle deux femmes dont ils avaient attaché les mains et les pieds, les avaient baillonnés et menacées de mort avec des armes à feu, après avoir pénétré par effraction dans la maison où dormaient les victimes dans le secteur La Ciénaga, au Nord de Santiago, lors des événements survenus en octobre 2019.

Les magistrats Me Wendy Tavárez, Me Deyanira Méndez et Me Claribel Mateo après une longue enquête ont trouvé des preuves probantes dans l'accusation portée contre Gile Ademar (ou Yene Adimar) ; Jackson Pierre (Jacson Pierre) et Joseph Vixamar alias « Vicsama », présentés par le parquet de Santiago, représenté à l'audience par la procureure Me Jenniffer Rodríguez (Ministère Public)

Dans son plaidoyé devant le tribunal, la procureure a souligné que les 3 hommes étaient accusés d’association de malfaiteurs en vue de commettre des violences basées sur le genre, des actes de torture et des actes de barbarie, des viols sexuels avec usage d'armes à feu et des vols aggravés au détriment de deux femmes, dont l’identité n’a pas été dévoilée pour éviter leur revictimisation et respecter leur droit à la vie privée.

Après leur forfait, les 3 accusés se sont enfuit en emportant des appareils électroménagers et une moto, entre autres...

S/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
IciHaiti.com