Haïti - Alerte de sécurité : Message de l’Ambassade américaine

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #838

Haïti - Martissant : Un autobus criblés de balles entre 6 et 12 passagers blessés

Haïti - Éducation : Introduction du livre unique à la prochaine rentrée scolaire


+ de nouvelles


iciHaïti - Paris : Passeports de décembre 2021 et janvier 2022 toujours en traitement...

iciHaïti - Nord : Des plantations de marijuana brûlées par la Police

iciHaïti - ONA : 3 inspecteurs et un chauffeur enlevés

iciHaïti - PNH : Funérailles de l’Inspecteur Divisionnaire Robert Ménard

iciHaïti - Jeux Caraïbe 2022 - JUDO : Marie Jean Gilles médaille d’argent


+ de nouvelles



iciHaïti - RD : 7 individus dont 3 militaires dominicains tuent un haïtien et brûlent 8 maisons
14/06/2022 10:20:01

iciHaïti - RD : 7 individus dont 3 militaires dominicains tuent un haïtien et brûlent 8 maisons
Lundi 13 septembre 2022 un groupe de sept individus, dont trois frères militaires, ont assassiné un ressortissant haïtien et incendié 8 maisons sur le site de La Rosa de la section Majagual, plus précisément dans la partie montagneuse de la municipalité de Galván (Province de Bahoruco).

La victime, un haïtien de 40 ans connu comme « Amarmando » est décédée des suites des plusieurs coup de feu et de machettes. La victime travaillait aux côtés de Tirzo Rodriguez, Président de l’Association des agriculteurs de cette communauté,

Rodriguez a précisé que les militaires impliqués dans ce crime sont identifiés comme Papilin, Roberto et Valentinín Montero, qui sont venu de Vallejuelo (Province de San Juan), pour commettre leur forfait. Il a indiqué que ces individus auraient agit en représailles, le père d’une des militaires aurait été blessé au bras la veille pas un jet de pierre alors qu’il intervenait dans un affrontement entre deux jeunes haïtiens.

Pour Tirzo Rodriguez. « Il n’y avait pas de raison pour en arriver là, ils voulaient le faire, ils ont brûlé 8 maisons […] les autre haïtiens ont quitté les lieux pour sauver leur vie après avoir été attaqués par le groupe, y compris par les les trois militaires en uniforme soulignant, « ils étaient tellement téméraires que, me connaissant, ils ne m'ont même pas parlé. Ils ne m'ont même pas salué, c'est-à-dire que tout aurait pu nous arriver à nous aussi les dominicains […] ici personne n’est d’accord avec ce qu’ils ont fait. »

S/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
IciHaiti.com