Haïti - Coupe du Monde Australie / Nouvelle Zélande 2023 : Nos Grenadières en stage en France

Haïti - FLASH : L’Ambassade américaine recommande à ses citoyens de quitter Haïti

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #921

Haïti - USA : Un haïtiano-américain plaide coupable de trafic d’armes à feu


+ de nouvelles


iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»

iciHaïti - Crise Carburant : Les militaires dominicains empêchent d'entrer les motos en provenance d’Haïti

iciHaïti - AVIS diaspora : Consulat d'Haïti à Orlando fermé (Ouragan Ian)

iciHaïti - Hebdo-Route : La pénurie de carburant réduit le nombre d’accidents

iciHaïti - AVIS : L’Hôpital Bernard Mevs en mode «urgence»


+ de nouvelles



iciHaïti - ONU : «On devrait subventionner les familles, pas les carburants» dixit SG Antonio Guterres
19/09/2022 09:24:33

iciHaïti - ONU : «On devrait subventionner les familles, pas les carburants» dixit SG Antonio Guterres
Dans une entrevue avec Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU, a la veille de l’Assemblée Générale, le journaliste Christophe Boisbouvier (RFI) a interrogé le Secrétaire général sur la hausse du prix des carburants en Haïti et ses conséquences.

Christophe Boisbouvier (RFI) : En Haïti, la hausse du prix du carburant provoque depuis quelques jours des émeutes, des pillages. Vous venez d’appeler toutes les parties à désamorcer la crise. Est-ce qu’il faut re-subventionner le carburant pour les populations les plus démunies, et est-ce que le plan d’urgence de quelques millions de dollars dont vous venez d’obtenir le déblocage est à la hauteur des enjeux ?

Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU : Du point de vue, je dirais, des principes, je crois qu’on devrait subventionner les familles et pas les carburants. Ce n’est pas exactement la même chose, parce que cela permet aux familles d’obtenir les ressources dont elles ont besoin et cela ne se traduit pas dans un bénéfice pour les combustibles fossiles. Mais dans le cas de Haïti, on a eu plusieurs réunions du Conseil de sécurité et je suis convaincu qu’il faut absolument réintroduire une sécurité sérieusement.

La proposition que j’ai mise sur la table, c’est qu’il faut vraiment un programme international d’appui à la formation et à l’équipement de la police, mais qu’il faudra avoir dans cette perspective une force robuste, capable de mettre fin à l’action des gangs. Je crois qu’il faut avoir en Haïti, dans cette transition de formation et d’équipement d’une police qui, pour le moment, est inefficace, une force qui puisse vraiment mettre de l’ordre dans une ville et un pays complètement contrôlé par des gangs. Ce ne sont pas des mouvements politiques, ce sont des gangs malheureusement infiltrés aussi par des gens liés au pouvoir économique et au pouvoir politique
.

IH/ iciHaïti

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English




Pourquoi IciHaiti ? | Contactez-nous | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
IciHaiti.com